Planter des salades pour tout l’hiver

 

Laitues, chicorées, mâches ou endives ; les généreuses salades d’hiver nous prodiguent leurs bienfaits. Les salades d’hiver sont des légumes-feuilles, elles sont peu gourmandes et leur rotation au potager ne pose pas de difficulté.

Il est important de respecter une bonne succession des cultures, un seul mot d’ordre : ne pas les planter après d’autres légumes-feuilles.

Des laitues

Très peu caloriques, elles sont riches en vitamines et jouent un rôle important dans le rassasiement.
« Brune d’hiver », « Feuilles de chêne blonde », « Feuilles de chêne rouge », voici quelques variétés dont la récolte s’étalera jusqu’à décembre pour les variétés d’automne.

De la mâche

Riche en oméga 3, en magnésium et en potassium et pauvre en lipide, la mâche est un aliment parfait pour l’hiver.
Sur le marché, on trouve la mâche « Gala » que l’on ne peut rater, « à grosses graines » peut-être moins rustique que « la coquille de Louviers ». La récolte commence dès le mois d’octobre et peut se poursuivre jusqu’en mars suivant les variétés.

READ  Berce du Caucase : les problèmes qu'elle cause et comment s'en débarrasser

Des scaroles

Elles sont naturellement riches en vitamines B et C ce qui en fait des légumes de choix si l’on veut privilégier une alimentation saine et de saison.
Laissez vous tenter par « la Géante maraîchère », classique mais impressionnante par sa dimension à la récolte, sinon vous avez aussi « cornet de Bordeaux », « cornet d’Anjou », et « Géante maraîchère Torino ».
Les scaroles se récoltent en novembre jusqu’en décembre puis qu’elles sont très résistantes aux premières gelées blanches.

Un conseil : pour atténuer la légère amertume naturelle de ces salades, on les blanchit sous une cloche opaque ou lient les feuilles.

Les chicorées frisées

Ce sont les reines de l’automne, offrant à la fois un vrai goût et une texture consistante. Les chicorées frisées sont riches en vitamines et en bêtacarotène.
Avec son port aplati et ses feuilles opulentes « la Minerva » est incontestablement une championne de la résistance au froid. Optez aussi pour « wallonne », « frisée de Ruffec » et « frisée de Meaux ».
La récolte débute de l’automne jusqu’au premières gelées, après les avoir blanchies dans les mêmes conditions que les scaroles.

READ  Hortensias blancs - Fleurs d'arbustes d'hortensias

Les endives

Ces salades, grâce à l’apparition d’hybride, deviennent de plus en plus douces, elles sont riches en vitamines C ainsi qu’en oligoéléments.
« Demi-hâtive de Hollande » et « F1Monroe » ou « F1 Zoom », les variétés les plus anciennes nécessitent une couverture sur place puisqu’elles sont forcées à l’extérieur (c’est-à-dire sans arrachage). Quant aux hybrides F1, elles ne nécessitent pas de couverture de terre pour produire des chicons tendres et bien serrés.
La récolte intervient de 3 semaines à 3 mois suivant le forçage que vous choisirez.

Même si vous n’avez pas le temps ou la place de faire vos semis de salades, à la fin de l’été on peut encore se procurer sans peine des plants qui viendront occuper l’espace laissé vide par les autres cultures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.