Le bassin de jardin, un milieu sensible

 

Sensible à la chaleur, au manque d’eau et aux algues, ce milieu est sensible mais rien n’est insurmontable, il suffit d’établir le bon diagnostic et d’agir.

Veillez à ce que les plantes aquatiques n’occupent pas plus du tiers de la surface du plan d’eau.
Le bassin donne au jardin un petit plus, apprécié lors des grandes chaleurs, mais ce cadre idyllique peut vite se transformer en une mare recouverte d’algues vertes et nauséabondes. Une simple période orageuse peut entraîner des dérèglements si l’équilibre ne se rétablit pas, il faut alors chercher la carence ou l’excès.

Quelques pistes à ne pas négliger :

Contenir l’exubérance des plantes

Les plantes aquatiques sont indispensables au maintien de l’écosystème du bassin en purifiant l’eau et en apportant de l’oxygène. Cependant diverses plantes (lentilles d’eau, iris, massettes, nénuphars…) envahissent vite le bassin et le privent de lumière. Il faut donc régulièrement enlever les plantes en excès soit à l’aide d’une épuisette pour les flottantes, soit en taillant au plus près des racines pour les autres.

READ  La tonnelle de jardin : Matériaux, installation, assemblage

Aérer l’eau

Si malgré toutes vos attentions, le bassin ne s’équilibre pas, que l’eau contienne trop de nitrates ou du fait simplement que le bassin soit trop petit ; il reste la solution mécanique : une pompe qui facilite la gestion du bassin en faisant circuler l’eau.

Ne nourrissez pas les poissons

Il est très agréable de passer un moment auprès du bassin à nourrir les poissons ! Mais l’opération n’est pas sans risque. Les granulés qui ne sont pas dévorés tombent au fond polluant le bassin. Il n’est pas indispensable d’apporter des aliments : les poissons rouges communs se débrouillent très bien tous seuls pour trouver leur pitance.

Vérifier le niveau d’eau

Avec la chaleur estivale, le bassin perd jusqu’à 1cm d’eau par jour, et plus le niveau baisse…plus celle-ci chauffe. Si vous disposez d’une source ou d’un puits, vous pouvez vous en servir pour remettre l’eau à niveau. Reste la possibilité de compléter avec l’eau du robinet, sauf bien sûr en cas d’interdiction préfectorale. Attention ! Si le bassin perd beaucoup d’eau, vérifiez qu’il ne s’agit pas d’une fuite avant de le remplir à nouveau.

READ  La tonnelle de jardin : Matériaux, installation, assemblage

Un coin de biodiversité

Un point d’eau dans votre jardin va rapidement héberger de nombreux hôtes, tels que les libellules, les grenouilles ou les poissons sans compter les oiseaux qui vont s’y abreuver, une faune qui débarque sans crier gare…et c’est tant mieux parce que cette biodiversité particulièrement riche est en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *