La tonnelle de jardin : Matériaux, installation, assemblage

Installer une tonnelle dans son jardin pour profiter des beaux jours avant l’automne et du prochain été, quel bonne idée ! Y manger, y dormir, y lire, toutes les détentes sont permises sous une tonnelle.

Principes d’une tonnelle

La tonnelle, appelée aussi berceau de treillage, est un abri permettant de couler des jours heureux dans votre jardin tout en étant protégé des rayons du soleil ou des aléas du climat. Les tonnelles sont de formes variées : rondes, carrées, rectangulaires ou hexagonales. Chaque modèle sera idéal dans votre jardin et, ce, quel que soit l’endroit désiré : sur votre terrasse, en plein milieu de votre pelouse, près de votre piscine ou encore posée contre un mur. La tonnelle peut être montée en kit, ce qui est très pratique pour les allergiques du bricolage et peut aussi être louée pour des occasions particulières et festives. Les férus du bricolage seront aussi comblés puisque l’installation d’une tonnelle peut demander aussi une certaine main d’œuvre. Côté dimensions, la tonnelle peut mesurer entre 2 et 5 mètres.

Un plaisir, la luminosité !

La tonnelle vous permet d’être à l’abri tout en vous offrant une grande luminosité naturelle surtout si elle reste ouverte de tous les côtés. A vous ensuite d’orienter cette luminosité selon vos préférences en fermant la tonnelle d’un côté ou de plusieurs côtés. La lumière est essentielle pour le moral et agit même sur nos humeurs. Profiter de la luminosité du jour depuis son jardin est donc un privilège !

READ  Le bassin de jardin, un milieu sensible

Quels matériaux choisir ?

Bois, aluminium, fer ou bambou, la tonnelle peut revêtir tous les genres et être parée de multiples matériaux. Si vous choisissez une tonnelle en bois, vous aurez un abri de jardin solide, esthétique et résistant. Au-delà, une tonnelle en bois sera optimale pour faire tenir les plantes grimpantes. En général, les tonnelles sont en pin traité pour résister au climat et ainsi être étanches mais aussi pour résister aux xylophages et autres termites. Les qualités du bois sont multiples : grande durée de vie, aucune fragilité à l’usure ou aux fissures, pas de problèmes d’humidité ou d’infiltration. Une tonnelle en bois créera une ambiance rustique. La tonnelle en aluminium donnera un caractère assez moderne à votre tonnelle. Matériau de plus en plus utilisé dans l’univers de la construction et de la décoration, l’aluminium a de sérieux atouts parmi lesquels son design et sa légèreté. Mais, il n’a pas la solidité du bois. Le fer forgé, un art à part entière entretenu depuis des siècles pour la réalisation de garde-corps, de grilles ou même de rampes d’escaliers, présente des qualités esthétiques certaines.

Elégant, le fer forgé se manie avec facilité et est personnalisé selon des formes variées lors de sa fabrication.
Le bambou, symbole de nature, est un matériau de plus en plus prisé en raison de sa solidité et de son aspect très décoratif. Résistant et solide, le bambou a l’avantage d’être à la fois rigide et léger, pratique pour installer votre tonnelle.

READ  Le bassin de jardin, un milieu sensible

L’assemblage : en kit ou à monter vous-même ?

La tonnelle peut être achetée en kit et dans ce cas, son installation est très simplifiée. En effet, le kit est composé de tubes en acier ou en bois pour les piliers, de tronçons métalliques en guise de traverses et de carrés de bois pour les côtés. Si vous désirez jouer aux bricoleurs, la tonnelle se pose aussi de A à Z. Selon les matériaux choisis, le montage sera plus ou moins périlleux. Un exemple concret avec les pièces de bois de bambou pour lesquelles il sera nécessaire d’user de fil de fer pour fixer les pièces entre elles, notamment pour le toit de votre tonnelle. Vous aurez intérêt à avoir des notions de maçonnerie pour mettre en place des tonnelles dites durables, c’est-à-dire faisant partie du bâti. Panneaux latéraux, charpente, couverture de toit ou traverses, les travaux ne plaisantent pas, l’important étant de faire des toitures solides pour que celles-ci supportent les vents mais aussi les plantes grimpantes que vous y ajouterez peut-être.

La loi dit quoi ?

L’installation d’une tonnelle doit parfois passer par une autorisation de votre commune, à savoir un permis de construire. Tout dépend de sa superficie. Si la tonnelle est bâtie en bois, en aluminium ou en fer forgé et d’une superficie allant au-delà de 20 m², une demande de permis de construire sera obligatoire. En dessous de ces 20 m², seule une déclaration préalable suffira. Une tonnelle indépendante de votre habitation, installée par exemple dans votre jardin, devra faire l’objet d’une demande de déclaration. A savoir : une tonnelle avec ossature, poutres et colonnes est dénommée construction.

READ  Le bassin de jardin, un milieu sensible

Attention à la stabilité !

Trop souvent, les tonnelles sont installées sans précautions particulières, ce qui peut vous jouer des tours en cas de vent violent. Pour s’assurer une installation stable, il est recommandé de relier votre tonnelle à un kit d’ancrage ou à des ancres métalliques servant de soutien aux pieds. Si vous installez votre tonnelle sur une terrasse, la stabilité à l’état pur reste tout de même la fixation par coulage de béton. En tout cas, quel que soit le mode de soutien utilisé, il faudra veiller à ce point pratique.

Décore, décorez, décorons

Habiller votre tonnelle peut se faire de différentes façons. Vous pouvez opter pour des plantes grimpantes, ce qui donnera beaucoup de charme à l’ensemble. Parmi les familles de plantes adéquates, le chèvrefeuille, le jasmin, les vignes ou encore la glycine. Chacune de ces plantes ont leurs odeurs et leurs couleurs. Pour donner un style plus décoratif à votre tonnelle, vous pouvez choisir d’installer des voilages dont le matériau fétiche est la fibre acrylique. Et pour cause, il résiste bien aux UV et à l’usure sans perdre ses teintes. Certaines toiles sont même traitées de manière à les rendre étanches.

A vous les farnientes dans le jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *