Champignons : Chanterelle commune et trompette des morts

La famille des champignons à plis, c’est-à-dire dont le dessous n’est pas composé de lames comme la majorité des espèces, est soit quasiment lisse (trompette des morts), soit de plis d’apparence veinés (chanterelles). Ils ont l’avantage d’être peu nombreux, unique pour la trompette, deux pour les principales espèces de chanterelles et tous sont d’excellents comestible.

La girolle ou chanterelle commune

Sa chair est ferme est compacte. Elle se trouve dès le mois de mai jusqu’au mois de septembre dans les forêts de feuillus et de résineux. Les mois de juin et juillet sont les plus favorables à sa pousse. La girolle aime les zones humides comme les dépressions, le long des sentiers forestiers ainsi que les fossés. Les périodes suivant les pluies d’orage sont très favorables.

Malgré sa couleur jaune vif, elle pousse souvent sous les litières de feuilles ou dans les herbes des clairières et reste cachée à qui marche trop vite. Par contre comme elle est souvent abondante, dès la première repérée, il faut avancer précautionneusement afin d’inspecter le périmètre et d’éviter de marcher sur celles que l’on n’a pas vues. Il est important aussi de les cueillir avec un couteau afin de ne pas prendre la terre ou le sable accroché aux racines et de les débarrasser des feuilles ou de la mousse qui se trouvent sur le chapeau. Le nettoyage final à la maison en sera facilité.

 

Il y a une faible possibilité de confusion avec le clitocybe orangé ou le clitocybe de l’olivier. Ces derniers ont de vraies lamelles, poussent souvent en grappes et ont une chair brun jaune quand celle de la chanterelle est blanche, de même la couleur des clitocybes est orangée quand la girolle est jaune d’or…

La chanterelle jaunissante

Plus petite et moins charnue que la commune, le dessus de son chapeau est brun-gris et son pied jaune orangé. Il est d’ailleurs préférable de la rechercher en montant, car c’est la couleur de son pied qui trahit sa présence.

Elle pousse dans les bois de feuillus et de conifères de septembre à novembre. On la trouvera le plus souvent dans les grandes fougères en grappe et forme des colonies parfois très importantes. C’est un champignon qui, comme la trompette se prête très bien à la dessiccation. Elle accompagne très bien les viandes blanches.

La trompette des morts

Malgré son nom peu amène, c’est un excellent champignon pour parfumer les sauces, les farces et les pâtés. C’est un tube évasé dont le dessus est de couleur brun noir et le pied gris clair. De taille variable, ce champignon pousse dans les bois de l’été à l’automne dans les zones humides comme les fossés surtout pendant les périodes très pluvieuses.

Il n’existe aucune confusion possible si ce n’est avec la chanterelle cendrée ou la sinueuse qui sont toutes les deux comestibles bien que peu fréquentes. Les trompettes poussent en nombre important et se prêtent bien au séchage. Attention à l’excès d’optimisme, un plein panier, une fois séché rempli à peine un bol de café.

Recette Poêlée de girolles au vin blanc et à la crème :

Pour 4 personnes :1 kg de girolles (les plus grosses seront coupées en 2 ou en 4), 1 échalote, 1 gousse d’ail, 10 dl de crème fraîche,1 verre de vin blanc sec, sel et poivre.

Faire sauter les girolles dans la moitié du beurre afin qu’elles rendent leur eau, les égoutter. Faire revenir l’échalote dans le reste du beurre puis rajouter les girolles, l’ail et le vin blanc. Saler poivrer laisser cuire à feu doux pendant 8 min, rajouter la crème et laisser encore 2 à 3 min. Servir très chaud avec des pommes de terre sautées et une salade verte.

Bon appétit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.